Toutes les nouvelles relatives à l'Union européenne en français dans une liste.
Consultez également les nouvelles de l'Union européenne en anglais en allemand et en hongrois.

Vous êtes ici

Union européenne

Politique vélo : les entreprises roulent au ralenti

Euractiv.fr - mer, 20/05/2020 - 11:38
D’après un baromètre réalisé par la société de conseil Ekoved, la très grande majorité des entreprises françaises n’ont pas développé de politique vélo pour leurs salariés. Un article de notre partenaire, le Journal de l’environnement.
Catégories: Union européenne

Crise du coronavirus : de nouveaux pauvres partout en Europe

Euractiv.fr - mer, 20/05/2020 - 11:38
La brutale récession économique mondiale, provoquée par le coronavirus et les mesures de confinement, entraîne une envolée des demandes d’aide alimentaire. Les pays riches ne sont pas épargnés. Un article de notre partenaire, Ouest-France.
Catégories: Union européenne

La Cour allemande juge illégal l’espionnage d’étrangers

Euractiv.fr - mer, 20/05/2020 - 10:44
L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.
Catégories: Union européenne

Mark Zuckerberg appelle à un leadership européen en matière de réglementation des plateformes

Euractiv.fr - mer, 20/05/2020 - 09:27
Le PDG de Facebook s'est entretenu avec le commissaire français Thierry Breton lors d'une conférence en ligne. Les deux dirigeants affichent des positions assez opposées sur de nombreux points.
Catégories: Union européenne

In-Depth Analysis - Discriminatory Laws Undermining Women’s Rights - PE 603.489 - Subcommittee on Human Rights

This paper provides insight into the current situation and recent trends in the abolition or reform of discriminatory laws undermining women's rights in countries outside the European Union (EU). The paper aims to provide a nuanced understanding of processes through which legal reforms take place. Among the factors that have proven to facilitate legal reform are the ratification of international human rights treaties, feminist activism, legal and public advocacy by women’s rights and other human rights non-governmental organisations (NGOs), political dialogue, and increased women's representation in decision-making processes. Incremental steps supported by the EU towards the abolition of discriminatory laws across all legal categories, EU engagement with a broad range of stakeholders at both national and local levels, programmes supporting the gathering of gender-disaggregated data across all sectors and the publicising of data to draw attention to gender inequality in law and practice, among others, can all contribute towards successful reform of discriminatory laws. Striking the right balance between funding programmes that mainstream gender and funding dedicated to gender-targeted programmes, together with the increased use of country gender profiles, are essential in order to achieve quality legal reforms.
Source : © European Union, 2020 - EP
Catégories: Union européenne

La libre circulation des marchandises

Toute l'Europe - mer, 20/05/2020 - 00:00
La libre circulation des marchandises est l'une des quatre libertés fondamentales sur lesquelles repose le marché unique. Au sein de l'Union européenne, les marchandises circulent librement d'un pays à l'autre.
Catégories: Union européenne

En Europe, le secteur de la culture se réorganise face au Covid-19

Toute l'Europe - mer, 20/05/2020 - 00:00
Des salles de théâtre vides, des musées fermés, des événements culturels annulés, et des artistes en situation de précarité économique. L’impact de la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 et des mesures de confinement de la population qui ont suivi se ressent particulièrement sur le secteur culturel. Pour continuer de faire vivre la culture en Europe, Etats membres et institutions européennes ont adopté un certain nombre de mesures d’urgences, et réfléchissent conjointement à une sortie de crise.
Catégories: Union européenne

[Revue de presse] Le plan de relance franco-allemand rencontre des résistances

Toute l'Europe - mer, 20/05/2020 - 00:00
Mardi 19 mai, l'Autriche, le Danemark et les Pays-Bas ont vivement critiqué le plan de relance économique franco-allemand soutenu par plusieurs pays d'Europe du Sud. Une ligne de fracture que la Commission devra parvenir à réduire avec la présentation de son programme de sortie de crise au Parlement européen le 27 mai prochain.
Catégories: Union européenne

[L’Europe en région] En Guadeloupe, l'éclairage public rénové grâce aux fonds européens

Toute l'Europe - mar, 19/05/2020 - 15:23
La Guadeloupe a décidé de profiter de la rénovation de son éclairage public, menacé de vétusté, pour réduire à la fois ses dépenses et son bilan carbone. Pour ce faire, elle peut compter sur l'aide financière de l'Union européenne et sur un vaste appel à projets, auquel une vingtaine de communes de l’île ont répondu. 
Catégories: Union européenne

[L’Europe en région] En Martinique, l’Europe soutient la recherche et l’innovation à partir de la fibre de bananier

Toute l'Europe - mar, 19/05/2020 - 12:29
Implantée en Martinique, l’entreprise FIBandCO donne une seconde vie aux troncs de bananier et développe une alternative au bois. Elle bénéficie de financements européens pour développer son activité de recherche et développement pour un design d’intérieur plus respectueux de l’environnement.
Catégories: Union européenne

Biodiversité : le trouble jeu du forçage génétique

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 12:16
C’est une nouvelle étape du génétiquement modifié, potentiellement inquiétante : le forçage génétique vise à modifier le génome d’espèces vivantes de manière définitive et en milieu naturel. Un article de notre partenaire le Journal de l’environnement.
Catégories: Union européenne

Les abattoirs sont-ils propices à la propagation du coronavirus ?

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 11:54
Les foyers de contamination au Covid-19 se multiplient dans les abattoirs en France et à l’étranger. La raison de ces propagations reste difficile à cerner. Promiscuité et humidité sont évoquées. Un article de notre partenaire Ouest-France.
Catégories: Union européenne

Merkel et Macron proposent un plan de relance inédit de 500 milliards d’euros

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 11:40
La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français, Emmanuel Macron, ont présenté une proposition conjointe de plan de relance européen à hauteur de 500 milliards d’euros, pour sortir l’UE de la crise de façon « unie et solidaire ».
Catégories: Union européenne

Un quart des travailleurs européens au chômage partiel

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 11:32
42 millions de demandes ont été déposées en Europe pour bénéficier d'amortisseurs sociaux. Un record qui dépasse les niveaux atteint lors de la crise de 2008, comme le révèle une étude de l'Institut syndical européen. Un article d’Euractiv Italie.
Catégories: Union européenne

Libre-échange et Mercosur au menu de la présidence allemande de l’UE

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 11:29
La reprise des négociations sur l’accord du Mercosur et la politique commerciale avec les États-Unis comptent parmi les priorités de la présidence allemande du Conseil de l’UE. Des sujets qui risquent d'exacerber les tensions.
Catégories: Union européenne

Comment soutenir l’automobile pourrait la rendre plus vertueuse

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 11:22
Le gouvernement s'apprête à débloquer des aides à l'automobile, plongée dans une crise historique à cause du coronavirus, mais la filière devra devenir plus verte et relocaliser des emplois.
Catégories: Union européenne

Rome s’oppose aux accords bilatéraux sur le tourisme

Euractiv.fr - mar, 19/05/2020 - 10:43
L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.
Catégories: Union européenne

Angela Merkel vole au secours de l'euro (et dans les plumes des juges constitutionnels allemands)

Coulisses de Bruxelles - lun, 18/05/2020 - 19:39

La Chancelière contre-attaque ! Mercredi, devant le Bundestag (la chambre basse du Parlement allemand), Angela Merkel a clamé son attachement indéfectible à la monnaie unique européenne et a plaidé pour une plus grande «intégration» économique et politique de la zone euro afin qu’elle puisse se montrer solidaire de ses membres les plus faibles. C’est une réponse sans ambiguïté à la Cour constitutionnelle de Karlsruhe qui, dans un arrêt du 5 mai, a sonné la charge contre la Banque centrale européenne (BCE) accusée de nuire aux intérêts allemands. C’est cette voie nationaliste, qui menait à une sortie de l’euro, que la Chancelière a clairement refusé.

Abcès

Même si ce n’était certainement pas l’intention des juges constitutionnels, leur arrêt a mis à jour les profondes contradictions allemandes à l’égard de la monnaie unique. En s’opposant fermement à toute solidarité budgétaire, ce qu’on appelle outre-Rhin une «Union de transferts», l’Allemagne a obligé la BCE à intervenir depuis 2012 sur le marché de la dette d’Etat afin de maintenir à flot la zone euro. Elle s’est accommodée de cette politique monétaire agressive, la survie de la monnaie unique étant dans son intérêt. Mais, ultime contradiction, en la critiquant fermement parce qu’il s’agit d’un succédané de politique budgétaire européenne dont elle rejette le principe même…

Karlsruhe, en menaçant de déclarer contraire à la constitution allemande le rachat d’obligations publiques parce que la baisse des taux d’intérêt qu’il induit nuit aux épargnants allemands, a donc «crevé l’abcès», comme on le dit à Paris. Car c’est désormais tout l’édifice européen qui menace de s’écrouler : sans transfert budgétaire entre riches et pauvres et sans intervention de la BCE, l’euro serait totalement à la merci des marchés et son pronostic vital engagé. Sans compter que les juges allemands, pour avoir la peau de la BCE, ont enterré au passage la supériorité du droit européen sur les droits nationaux, le pilier sur lequel reposent le marché intérieur et donc l’Union.

Les autorités allemandes ont vite compris qu’elles étaient tombées dans un piège : donner raison à Karlsruhe, c’est condamner l’euro et l’Union ; s’opposer à la Cour, c’est déclencher une crise institutionnelle et politique. Les conséquences étant, dans les deux cas, totalement imprévisibles. Merkel a donc choisi la seule voie possible, comme on en faisait le pari à l’Elysée : «Montrer qu’elle ne cédera pas à des juges souverainistes, montrer qu’elle est européenne en allant plus loin dans l’intégration.» Comment ? En se ralliant à une «Union de transferts», afin de soulager la BCE qui n’aura plus à soutenir les Etats de la zone euro en rachetant leur dette. Si les pays de la zone euro bénéficient de l’aide d’un budget commun afin de pouvoir financer une partie de leurs dépenses sans s’endetter plus que de raison, l’intervention de l’institut d’émission ne sera plus nécessaire qu’en temps de crise grave.

«L’euro va survivre»

Après l’arrêt de la cour de Karlsruhe, «il s’agit à présent d’agir en responsabilité et de manière intelligente pour que l’euro puisse survivre», a expliqué Angela Merkel. Car «il va survivre», a-t-elle martelé. En clair, cela va «nous inciter à faire davantage en matière de politique économique, afin de faire progresser l’intégration» de la zone euro. Les travaux pratiques vont rapidement commencer : «Nous allons à coup sûr nous pencher sur cette question en lien avec ce qu’on appelle le «fonds de relance», car il en va ici de la solidarité européenne et plus la réponse européenne dans ce cadre sera forte, plus la BCE pourra travailler dans un cadre sûr», sans avoir à intervenir sur le marché des dettes publiques, ce qui calmera Karlsruhe.

Ce fonds, dont la création a été demandée par les Vingt-sept, va être détaillé par la Commission dans les quinze jours. Angela Merkel s’est bien gardée, pour l’instant, de dire ce qu’elle était prête à accepter. Pour Paris, ce fonds devrait être doté d’au moins 1 000 à 1 500 milliards d’euros, une somme qui serait atteinte grâce à des emprunts émis par la Commission avec la garantie commune des Vingt-sept. Cet argent servirait à financer les dépenses de reconstruction, de santé et d’investissement dans les technologies du futur. Surtout, il s’agirait de subventions et non de prêts et la dette serait remboursée par le budget européen, c’est-à-dire au prorata non pas de ce qu’un pays a reçu, mais de sa richesse relative. Une vraie solidarité donc.

Union politique

Berlin est-elle prête à cette mutualisation de la dette de reconstruction ? Ou préfèrera-t-elle augmenter sa contribution au budget européen ou créer de nouvelles ressources propres (taxe carbone aux frontières, taxe sur les géants du numérique, etc.) ? A ce stade, Merkel n’a donné aucun signal dans un sens ou dans l’autre. Mais il est clair que son discours va libérer d’un poids Ursula von der Leyen, la présidente allemande de la Commission, qui va pouvoir faire preuve d’audace, ce que personne ne pourra lui reprocher.

La chancelière n’a pas non plus précisé ce qu’elle entendait par une «intégration» plus grande de la zone euro, même si elle a repris les termes de l’ancien président français de la Commission (1985-1994) : «Nous ne devons pas oublier ce que Jacques Delors disait avant l’introduction de l’euro : il faut une union politique, une union monétaire ne suffira pas.» Or qui dit union politique, dit fédéralisation de la zone euro, ce qui passe par un exécutif indépendant, un budget et un contrôle parlementaire, autant de propositions formulées par Emmanuel Macron et jusque-là rejetées par l’Allemagne. La chancelière a semblé n’écarter aucune piste en affirmant que «les changements de traité ne doivent pas être un tabou. » Les semaines à venir s’annoncent pleines de surprises. Décidément, l’Europe ne se fait que dans les crises.

Photo: John MacDougall. AFP

Catégories: Union européenne

L’UE et le Royaume-Uni se reprochent mutuellement des pourparlers « décevants »

Euractiv.fr - lun, 18/05/2020 - 11:48
Les négociations sur un accord commercial post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni semblent plus compromises que jamais, après que les négociateurs en chef des deux parties se sont mutuellement reproché, vendredi 15 mai, l'« impasse » au cœur des pourparlers.
Catégories: Union européenne

Pages