You are here

RMES

Subscribe to RMES feed
Updated: 1 month 1 week ago

Une fendeuse électrique est-elle rentable

Sun, 18/03/2018 - 10:02

Fendeur de bois, fendeuses de bûches, nombreuses sont les appellations pour désigner les fendeuses à bois. Ayant compris que le chauffage au bois dans notre cher pays, avait encore de beaux jours devant lui, vous avez décidé de vous essayer au découpage de bois. Pour le faire, il vous faudra vous acheter une fendeuse à bois. Il en existe cependant de divers types, dont la fendeuse électrique pour laquelle vous semblez avoir un penchant. Une question vous taraude toutefois : serait-ce un investissement rentable d’en acheter une ? Le présent article vient vous sortir du doute et vous apporte des éléments de réponse.

Les différentes catégories de fendeuses à bois que vous pourriez trouver

Lorsque vous vous intéressez aux fendeuses, vous vous rendez vite compte qu’il en existe de diverses catégories. Lorsque vous vous attardez sur la motorisation par exemple, vous vous rendez compte qu’on peut les classer en trois grandes catégories : les fendeuses à bois électriques, les thermiques et les hydrauliques. Lorsque vous considérez plutôt l’ergonomie, elles deviennent classables en deux catégories : les fendeuses à bois verticales et celles horizontales. Ces deux catégorisations sont celles qu’on rencontre le plus souvent. Il y en a cependant une autre (pas très courante, c’est vrai) qui fait une séparation entre fendeuse électrique et fendeuse manuelle.

à Venir lire ; 2ememain

Gros plan sur les fendeuses électriques

Ce sont les préférées des écologistes. En effet, elles ne sont absolument pas polluantes. Très silencieuses à l’usage, elles vous aideront à couper assez rapidement votre bois. Vous n’aurez également aucune difficulté à l’utiliser. Par contre, si vous envisagez utiliser votre fendeuse pour de très grosses productions annuelles, n’optez surtout pas pour le modèle électrique. En effet, elles ne produisent qu’environ 10 stères par an (soit à peu près 10 mètres cube). Raison pour laquelle elle est recommandée pour de petites exploitations. Vu qu’elles sont électriques, elles doivent obligatoirement être branchées à une prise avant de pouvoir fonctionner. Ce qui a comme conséquence de limiter vos gestes et déplacements. C’est ce qui fait de la fendeuse à bois électrique, l’idéal pour les petits travaux aux alentours des lieux d’habitation. D’une puissance variant entre 1500W (watts) et 3500W, vous en trouverez aussi bien des verticales que des horizontales. Les verticales vous aideront à couper du bois ayant plus de 50cm de diamètre. Ce qui n’est pas le cas des horizontales. En effet, ces dernières ne peuvent que couper du bois de moins de 50cm de diamètre.

S’acheter une fendeuse à bois électrique, est-ce une bonne affaire

Déjà côté prix, vous aurez beaucoup de mal à trouver mieux. En effet, des fendeuses de bûches thermiques et hydrauliques, celles électriques sont de loin les moins chères. Vous pourrez vous en acheter une de très bonne qualité pour moins de 1000 euros. Au cas où, des habitués de fendeuse manuelle ou même de haches viennent jouer les détracteurs sur le prix, ne vous laissez pas démonter. Expliquez-leur que même si à leurs yeux, elles semblent coûter chères, une fois qu’on commence par les utiliser elles sont très vite amorties. De plus, les fendeuses sont très rapides et faciles à utiliser. Donc les adopter pour vos tâches de fendage de bois vous feront énormément gagner en temps et en énergie.

Venez voir nos sources ; jefenddubois.fr/

Comment choisir son sécateur électrique ?

Mon, 12/03/2018 - 04:20

Vous désirez avoir un bon jardin, ou vous souhaitez améliorer l’apparence de votre jardin. Pour cela, il vous faut couper les branches afin de rendre plus visible votre jardin. Pour ce faire, il y a un appareil qui vous sera très utile : le sécateur électrique.

Existant sous différentes formes, le choix d’un sécateur électrique n’est pas tout à fait évident. Pour effecteur un bon choix en cette matière, il vous faut inévitablement prendre en compte des critères importants. Pour tout savoir sur ces critères, suivez !

La puissance

C’est le critère le plus important pour un tel appareil. En effet, il ne vous servira à rien d’opter pour un sécateur qui ne dispose pas d’assez de puissance. Mais la puissance, varie selon le type de sécateur, mais surtout selon le type de batterie incorporée.

En effet, il existe plusieurs types de batterie. Elles ont une certaine résistance ou une certaine autonomie. L’autonomie des batteries n’est bien évidemment pas la même. Ainsi, pour bénéficier d’une bonne puissance, il va sans dire que la batterie ait une bonne autonomie.

En général, les batteries les plus résistantes sont celles qui sont dotées de la technologie (si on peut l’appeler ainsi) lithium-ion. En réalité, ce sont les batteries les plus connues et les plus conseillées actuellement sur le marché. Assurez-vous donc, d’opter pour les batteries les plus autonomes, avant de faire votre choix.

La manipulation

La manipulation en ce qui concerne un sécateur électrique est très simple. Il vous suffit tout juste d’appuyer sur le bouton qui se situe en bas de votre outil. Ce qui n’est bien sûr pas le cas avec les sécateurs classiques. En réalité, pour ces sécateurs, il faut une utilisation très manuelle (serrer avec vos forces la poignée).

Mais la manipulation concerne également sa prise en main. En effet, pour faciliter votre utilisation de votre sécateur, il ne faut pas qu’il soit lourd ou difficile à manipuler. Un sécateur lourd, vous sera inévitablement compliqué à gérer et à diriger. La manipulation se doit donc d’être ergonomique.

à Lire : terre-net

Les différents types de sécateurs électriques

Comme vous le savez, les sécateurs électriques ne sont pas tous les mêmes. En effet, il y en a de plusieurs types, qu’il convient d’énumérer, car le choix du type de sécateur, est l’un des critères de choix. Cela en raison du fait que tous les sécateurs ne peuvent couper tous types de branches.

C’est ainsi que vous pouvez rencontrer des sécateurs à enclume, à coupes franches et bien sûr, les électriques. En ce qui concerne les sécateurs à enclume, ils sont plus adéquats pour couper du bois mort ou dur. Pour ce qui est de sécateurs à coupes franches, c’est tout le contraire. En effet, le sécateur à coupe franche est beaucoup plus conseiller pour couper ou tailler des bois verts et secs. Ils sont donc plus aptes à vous débarrasser des fibres de bois secs ou verts.

Enfin, le sécateur électrique. Ces types de sécateur sont les plus puissants et les plus perfectionnés actuellement disponibles. En effet, ils sont capables à eux seuls de couper et de tailler des branches d’environs 45mm de diamètre. Cela est bien sûr possible grâce à leur batterie. Faites donc bien votre choix.

Sources : https://secatrox.com/

Comment entretenir son djembé

Sun, 04/03/2018 - 10:47

La musique est un domaine aussi vaste qu’il contient lui aussi des sous-domaines assez complexes. Les instruments de musique par exemple sont nombreux, divers et servent à divers usages. Ils permettent de donner du rythme, une nuance ou une particularité à la musique toujours pour la rendre plus agréable. Le djembé est un instrument de musique très important dans plusieurs cultures africaines, mais il éblouit surtout par la beauté du son qu’il produit.

Cet instrument de musique est cependant assez sensible et au vu du budget qu’on peut consacrer pour son acquisition, il convient d’y consacrer le maximum d’attention et d’entretien. Cet entretien sera en effet capital pour s’en servir le plus longtemps possible.

Vous pouvez aller vous renseigner sur le djembé sur ce site d’instrument à percussion.

Préserver son djembé

Le djembé est un instrument de percussion d’origine africaine très utile. Il suscite beaucoup d’intérêts grâce à ses qualités et à la beauté du son qu’il produit. L’utilité et l’efficacité de ces instruments ont induit la création de nombreux autres modèles de djembé. On en distingue en effet de différentes tailles, de différentes formes qui conviennent à un besoin ou à un autre. Il est capital de notifier que les djembés sont généralement assez onéreux. Il faut en prendre soin pour en bénéficier au maximum.

Pour profiter au mieux de votre instrument de musique, commencez par le préserver au mieux. Le djembé est constitué de plusieurs éléments comme les fils, la peau de chèvre ou encore le bois dispositif qui sont sensibles à l’humidité. La première solution qui s’offre à nous, c’est bien l’utilisation d’un sac ou de tout autre élément sec et hermétique dans lequel mettre le djembé quand on ne l’utilise pas.

Si vous constatez que votre djembé se détend de façon anormale, c’est sûrement l’effet de l’humidité. Vous pourrez dans ce cas opter pour la bonne vieille méthode de grand-mère qui consiste à passer un sèche-cheveux près des cordes et de la peau.

Ce qu’il faut faire pour l’entretien du djembé

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir, mais nous nous retrouvons parfois face à des situations embêtantes avec l’obligation d’action.

Lors de leur préparation, les djembés sont induits d’huiles de lin ou de beurre de karité. Au bout d’un certain temps, nous comprenons que le beurre finit et il faut dans ce cas enduire à nouveau le corps du djembé du beurre de karité. Cette nouvelle couche assurera momentanément la protection de la peau djembé. Retendre son instrument de percussion lorsqu’il est détendu est capital sans quoi on obtient des résultats des sons tout à fait désagréables.

Il sera nécessaire d’éviter au maximum de laisser la poussière s’accumuler sur votre djembé. Lorsque votre djembé est taché, l’idéal est de l’aborder le plus vite possible, mais avec délicatesse. Cherchez un chiffon doux que vous humidifierez légèrement puis frottez délicatement. Pour des tâches plus rebelles comme des taches de sang, vous pourrez faire fondre de l’aspirine dans de l’eau puis plonger le chiffon dans cette eau et frotter. L’aspirine permet en effet une dissolution plus rapide des tâches sans affecter le djembé.

à Lire par là : wiki

Comment choisir son rafraichisseur d’air ?

Fri, 02/03/2018 - 16:43

Il se trouve que l’air qui circule dans la maison soit très chaud et sec en période d’été. Trouver un appareil pour redonner un peu d’air frais n’est pas trop difficile de nos jours. Le marché nous offre une variété d’équipements pour cela. Le refroidisseur d’air en est un. Choisir un refroidisseur d’air mérite de voir certains critères comme les différents types de refroidisseurs existants et leur mode de fonctionnement. Mais avant tout, il faudra connaitre ce que c’est.

Qu’est-ce qu’un rafraichisseur d’air ?

La chaleur en saison d’été est parfois insupportable. Même si l’on s’abrite à l’ombre, ou l’on ne se couvre qu’à moitié, on a toujours la sensation de suffoquer ou d’être à côté d’un four à cause de cette chaleur. Vous envisagez donc d’opter pour un rafraichisseur d’air afin de refroidir l’air de votre intérieur.

C’est en effet un appareil mis en forme comme un ventilateur. Mais à la seule différence qu’il est pourvu d’un réservoir d’eau. De ce fait, l’air propulsé par l’appareil est beaucoup plus frais, humidifié et donne un air rafraichit dans la pièce. C’est un produit économique et écologique pouvant substituer un ventilateur. Il est très pratique particulièrement pour les enfants et les personnes âgées. Il est aussi parfait notamment pour les femmes enceintes. L’air produit ne contient pas de poussière vu que c’est humidifié. Mais pour une bonne ambiance, on doit entrouvrir une fenêtre afin de répandre l’humidité, ainsi l’air reste agréable.

A lire aussi : Le fonctionnement du matelas à mémoire de forme

Comment utiliser un rafraichisseur d’air ?

Facile d’utilisation, c’est un équipement adapté à des petites pièces de maison ainsi qu’à des grandes salles. En effet, il remplit la fonction d’un ventilateur mais avec un réservoir d’eau. Tout d’abord, on doit remplir le réservoir avec de l’eau froide. Le site rafraichissonsnous vous propose tout un tas de conseils pour choisir votre rafraichisseur d’air. Pour une plus grande fraicheur, on peut utiliser de l’eau glacée ou un pack de glace tout simplement. Après, on a qu’à appuyer sur le bouton de mise en marche et l’appareil fonctionne. On peut aussi régler la puissance de l’air et la rotation du rafraichisseur d’air selon notre préférence, comme un ventilateur ! Certains modèles sont équipés de télécommande et d’un dispositif de commande automatique pour encore faciliter l’utilisation, ainsi, on n’a pas besoin de se déplacer pour les régler.

A voir également : L’article du parisien sur le sujet

Les différents types de rafraichisseurs d’air

On trouve différents types de refroidisseurs d’air. On en distingue 3 catégories : le brumisateur d’air, le rafraichisseur d’air domestique et le rafraichisseur d’air industriel. Chacun de ces modèles est adapté à des usages spécifiques. Le premier est doté d’un petit réservoir et produit une petite vapeur très légère et refroidit l’air de la pièce. Le deuxième modèle est plus puissant avec un réservoir pouvant contenir jusqu’à 10 litres d’eau. Le dernier est utilisé dans les grandes salles pouvant aller jusqu’à des centaines de m². Son réservoir est plus grand et peut contenir jusqu’à 50 litres d’eau. Les trois modèles fonctionnent de la même manière et procure un rafraichissement d’air très rapidement.

En résumé, un rafraichisseur d’air ou refroidisseur d’air permet de purifier, d’humidifier et de rafraichir l’air.

Que permet de muscler une barre de traction ?

Wed, 28/02/2018 - 08:55

Nous savons tous qu’une barre de traction un appareil de musculation très efficace. Mais de quels muscles parle-t-on ? Nous espérons vous apporter les réponses nécessaires dans cet article en vous proposant quelques exercices de musculation à faire ce genre d’équipement.

La traction pronotion

Ce premier exercice cible les muscles du dos ainsi que les biceps. Pour vous aider, veillez à tenir votre corps bien droit et gainé afin que vous puissiez vous concentrer sur votre travail. Pour réaliser cet exercice convenablement, vous devez être suspendu à la barre et écarter vos mains jusqu’à ce qu’elles soient à une largeur supérieure de vos épaules. Orienter les paumes de vos mains vers l’avant pour travailler davantage les muscles du dos. Après cela, vous n’avez qu’à remonter votre corps vers le haut jusqu’à ce que votre menton dépasse la barre. Puis redescendez tranquillement vers votre position de départ. Ici, il est important de faire une inspiration durant la descente et expirer durant la remontée.

à Lire là : femmeactuelle

Le toes to bar

Sur cet exercice, vous mettrez en évidence le grand droit de votre abdomen. Et comme avec l’exercice précédent, écartez vos mains à une largeur supérieure à vos épaules tout en restant accrocher à la barre de traction. Sauf qu’après, vous devez soulever vos cuisses vers la poitrine et garder les jambes droites tant que vos chevilles ne touchent pas la barre de traction. Après, revenez vers la position initiale tout en limitant le mouvement de votre balancier dans le cadre du contrôle de votre descente. Avoir le corps bien droit est primordiale pour réussir cet exercice et n’oubliez pas de bien respirer durant l’activité.

Le dips vous sera aussi important

Ici, il s’agit de vous muscler les triceps et les pectoraux en vous mettant à dos avec la barre de traction placée au sol et les bras tendus. Ensuite, vous devez fléchir les coudes et remontez après. Notez bien que vos fesses ne doivent pas toucher le sol quand vous faites une descente. Certes, cet exercice est facile à faire, par contre vous devez avoir le dos droit et les abdominaux bien serrés pour votre sécurité et contrôler la descente.

Quelques conditions sont nécessaires pour avoir des muscles impressionnants

Pour vous aider à progresser efficacement, nous vous conseillons de faire ces exercices 2 fois par semaine. Vous pouvez être sûr d’avoir un résultat satisfaisant après 4 semaines seulement. Notez aussi que chaque exercice dispose de 4 phases à ne pas négliger qui sont la phase concentrique, la phase de transition, la phase excentrique et la deuxième phase de transition.

Mis à part cela, vous ne devez en aucun cas faire des exercices à grandes vitesses. Sinon vous risquerez de vous blesser et vous ne ferez aussi que perdre votre temps tout en perdant vos forces inutilement.

Enfin, vous avez maintenant 3 exercices de musculation à faire avec une barre de traction. Et comme nous l’avons vue, tous les muscles du haut de votre corps seront sollicités par ces activités. Dans ce cas, il ne nous reste qu’à vous souhaiter bon courage.

Pour continuer  sur le sujet des barres de traction, venez ici.

Comment choisir son tricycle ?

Wed, 28/02/2018 - 04:04

Votre bout de chou commence à avoir d’autre envie au-dessus de ces 3 ans ? Dans ce cas, pourquoi ne pas lui acheter un tricycle afin qu’il puisse découvrir un autre horizon dans sa vie ? Si cela vous convient, alors nous vous invitons à lire cet article afin de vous aider à bien choisir le bon tricycle pour votre enfant.

Le tricycle que vous achèterez doit convenir parfaitement à votre enfant

Effectivement, il est important de savoir si le modèle que vous allez acheter est adapté à votre enfant. Si cela n’est pas respecté, vous risquerez d’obtenir un équipement avec lequel il ne pourra même pas jouer. De plus, un jouet à sa taille lui offrira un véritable confort. Dans ce cas, veillez à ce que le tricycle que vous allez choisir aille bien à sa taille et sa capacité physique, ainsi qu’avec ses compétences et son âge. En effet, il doit être en mesure d’utiliser facilement, comme l’enjamber et pédaler aisément tout en pédalant. Mais ses pieds doivent aussi atteindre le sol quand il manœuvrera.

A lire aussi : Combien coute un lecteur dvd portable ?

Informez-vous sur les matériaux composant le cadre

Généralement, le cadre d’un tricycle est fait en métal ou en plastique. Le premier étant plus solide que le deuxième peut facilement résister aux traitements des enfants même durant des années. Par contre, il pèsera un peu plus qu’un modèle en plastique. Dans tous les cas, vous devez savoir qu’un tricycle trop léger serait moins stable tandis qu’un modèle trop lourd empêchera à votre enfant de se déplacer convenablement.

Avoir de bonnes roues est aussi important

Notez que vous aurez à choisir entre beaucoup de types de roues pour votre tricycle comme un bandage en plastique ou en caoutchouc et bien d’autres encore. Mais vous devez adapter votre choix en fonction du sol sur lequel l’enfant jouera du fait que chaque roue aura ses propres qualités. Par contre, sachez qu’une roue conçue avec du plastique dur fera toujours beaucoup de bruit, peu importe le type de votre sol.

A voir aussi : Le site kijiji.ca

L’enfant doit pouvoir pédaler avec facilité

Le marché propose aujourd’hui des tricycles avec des pédales centrales ou fixées à la roue. Avec le premier modèle, les jambes de votre enfant suivront le prolongement de son corps. Alors qu’avec le second il doit mettre ses jambes en avant et sortir de son prolongement. Pour trouver les meilleurs tricycles, rendez-vous sur le site tricyclokad.fr. De ce fait, un pédalier central lui permettra de se préparer en avance à monter sur une bicyclette. En plus de cela, ce système est facile à débrayer surtout quand l’enfant sera à ses débuts.

Observez si le modèle qui vous est présenté a un caractère évolutif

Sachant que la morphologie d’un enfant évolue vite quand il grandit. Dans ce cas, nous vous conseillons de lui acheter un tricycle avec un guidon réglable tout comme la hauteur de son siège ainsi que le repose-pied. Cela doit être faisable jusqu’à ce que votre progéniture ait plus de 5 ans.

Choisissez la qualité tant que vous y êtes

N’oubliez pas que vous aurez d’autres enfants à l’avenir. De ce fait, soyez assez futé en achetant un modèle pouvant durer longtemps afin que les autres puissent s’en servir quand viendront leurs tours.

Enfin, pour la sécurité de votre enfant, vous devez aussi acheter un casque ainsi que des coudières et des grenouillères.

Comment fonctionne le matelas mémoire de forme ?

Thu, 15/02/2018 - 19:06

Dans sa forme la plus simple, le matelas est un système de couchage avec différentes parties qui travaillent ensemble pour faire deux choses : pour vous fournir du confort et du soutien dans toutes vos différentes positions de sommeil. Les propriétés du matelas mémoire de forme ont justement les mêmes effets, mais avec plus d’efficacité et quelque révolution.

Le matelas doit vous offrir du confort optimal

Le confort est plutôt un terme subjectif quand on en parle au sujet d’un matelas. Cela veut dire qu’il peut être différent selon les individus : ce qui vous semble confortable ne l’est peut-être pas pour un autre. En termes de critère, cela peut varier selon que vous voulez un matelas doux, moins ferme ou ferme, que vous ne voulez pas vous réveiller parce que vous avez chaud ou parce ce que votre partenaire bouge ou vice-versa.

Ceux qui aiment les matelas en mousse mémoire de forme aiment la sensation de dormir dans le matelas et d’être bercés par elle. En effet, le matelas à mousse mémoire de forme moule votre corps et cale les différentes parties de votre corps en l’enveloppant, ce qui réduit vos mouvements. Avec un matelas doux ou moins ferme, vous n’aurez donc pas à vous plaindre que votre partenaire bouge la nuit, ou inversement, car tous les deux auront un sommeil paisible.

Si vous voulez en acheter un voici un comparatif meilleur matelas à mémoire de forme en ligne.

Le matelas doit s’adapter à vos positions de sommeil

Le support ou soutien est quant à lui un terme objectif quand on parle de matelas. Et par rapport à ses frères, le matelas en mousse mémoire de forme est sans aucun doute meilleur en ce qui concerne le soutien. Ce soutien est notamment assuré par la présence de la couche de mousse du matelas mémoire de forme. La mousse étant sensible à la chaleur du corps et à la décompression va s’adapter parfaitement à la morphologie de votre corps quelle que soit votre position de sommeil.

Si les matelas en latex reprennent presque instantanément leur forme après la pression, les matelas en mousse mémoire de forme demandent quelques secondes ou quelques minutes et reprennent peu à peu leur forme initiale, c’est pourquoi ils sont dits « mémoire de forme ». Ainsi quand bien même vous et votre partenaire auriez des positions de sommeil différentes ou changeriez de position la nuit, le matelas mémoire de forme saurait s’adapter à toutes vos positions propres en suivant vos mouvements, et même il réduira ces mouvements en bien enveloppant les différentes parties de votre corps.

Le matelas mémoire de forme a cet avantage d’être viscoélastique, car même si sa capacité à reprendre sa forme initiale est lente, il fournit une sensation différente et restera comme tel pendant des années, contrairement à ses frères. Cette propriété est très importante, car elle assure d’une manière naturelle et confortable l’alignement de la colonne vertébrale. C’est pourquoi il est aussi recommandé par des médecins pour prévenir les douleurs de dos et arthroses.

PSDC : propositions institutionnelles et scénarios

Fri, 10/06/2016 - 14:58
André Dumoulin, La Politique européenne de sécurité et de défense ;: propositions institutionnelles, Sécurité & Stratégie n°122/1, Institut royal supérieur de défense, Bruxelles, mai 2016, 47 pages. André Dumoulin, Scénarios pour la Politique européenne de sécurité et de défense (PSDC), Sécurité &Stratégie n°122/2, Institut royal supérieur de défense, Bruxelles, mai 2016, 80 pages.

Brexit et défense européenne

Fri, 10/06/2016 - 14:54
André Dumoulin, Brexit et défense européenne. Décryptage, e-Note 20, Institut royal supérieur de défense (IRSD), Bruxelles, 8 juin 2016.

conférences Wally Struys

Mon, 08/02/2016 - 13:49
*** « les budgets de la Défense. Chronique d’une mort annoncée ? », conférence, stagiaires du CSEM, Bruxelles, 6 mars 2015. *** « les coûts de la participation d’un petit pays à un conflit armé – Analyse économique des interventions belges récentes », Académie royale de Belgique, Bruxelles, 29 septembre 2015. *** « La Défense belge de demain : gageures […]

Pages