Vous êtes ici

Diplomacy & Crisis News

GAFA : reprenons le pouvoir !

Politique étrangère (IFRI) - ven, 21/05/2021 - 10:00

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2021 de Politique étrangère (n° 1/2021). Julien Nocetti propose une analyse de l’ouvrage de Joëlle Toledano, GAFA : reprenons le pouvoir ! (Odile Jacob, 2020, 192 pages).

L’essai de Joëlle Toledano questionne le rôle des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) dans la sphère politique et économique mondiale, et propose des pistes de réflexion pour se libérer de leur emprise sur nos économies. Voici vingt ans, Google et Amazon étaient des start-ups, Facebook n’existait pas et Apple entamait avec le retour de Steve Jobs sa deuxième vie. Deux décennies plus tard, les GAFA font partie des entreprises les plus puissantes du monde, et la crise du coronavirus les a encore renforcées. La pandémie a en effet constitué une incontestable aubaine pour les grandes plateformes numériques, au point qu’elles figurent désormais au cœur des rapports de puissance.

Contrairement aux autres plateformes numériques, chacun de ces « empires » a réussi à sa façon à étendre ses activités pour créer de puissants écosystèmes, devenus des places fortes. Les pratiques abusives de chacun des quatre GAFA sont largement connues et documentées, sans même parler de leur savoir-faire en matière d’optimisation fiscale, de l’impact d’Amazon sur le commerce traditionnel et les emplois, ou encore des défis démocratiques significatifs posés par les contenus haineux et les manipulations informationnelles que véhiculent les réseaux sociaux.

L’ouvrage dresse surtout un constat d’échec de la régulation, qui n’agit qu’a posteriori, une fois les dérives identifiées. L’auteur suggère très justement de s’attaquer à l’opacité – terme qui revient tout au long de l’ouvrage – du fonctionnement de ces acteurs, en déconstruisant la « boîte noire » des algorithmes, en inspectant la complexité des relations économiques à l’intérieur des écosystèmes, et en comprenant les mécanismes de création de valeur par la publicité (ciblée).

Que nous disent le modèle économique des GAFA et ses conséquences sur la régulation ? Pour l’auteur, ce modèle ne s’appuie que sur des rendements infiniment croissants. Passé le nombre de clients qui permet de rentabiliser l’investissement, tous les autres génèrent du profit pur, avec une croissance exponentielle due à l’effet de réseau. S’enclenche alors une mécanique qui voit son efficacité progresser avec le nombre de données recueillies par le moteur de recherche de Google, les discussions sur Facebook, les abonnements chez Amazon, ou le magasin d’applications d’Apple. Les concurrents sont évincés ou rachetés.

Joëlle Toledano propose in fine une régulation individuelle plutôt qu’un appel au démantèlement, comme le préconisait un récent rapport de la commission antitrust de la Chambre des représentants américaine. Prendre des mesures marché par marché constituerait ainsi la solution la plus réaliste à court et moyen termes. Dans ce tableau où l’économie est omniprésente, Joëlle Toledano n’occulte pas les implications de puissance. Si le Congrès – désormais à majorité démocrate – pourrait prendre des mesures afin d’encadrer les GAFA et mieux protéger les consommateurs, « pronostiquer un accord politique de plus grande ampleur paraît peu vraisemblable ». Référence indirecte est ici faite au contexte de compétition technologique entre États-Unis et Chine, et à la réticence des décideurs américains à entraver leurs entreprises qui investissent et innovent le plus. Vis-à-vis de l’Europe, cette approche se traduit par un soutien sans faille des autorités fédérales aux GAFA quand Bruxelles ou les capitales européennes entreprennent des actions de régulation.

Julien Nocetti

>> S’abonner à Politique étrangère <<

Fighting in Gaza Marks the Start of a More Violent Era

Foreign Affairs - mer, 19/05/2021 - 21:03
The Search for a Two-State Solution is Over.

[CITATION] Essequibo : une vieille plaie entre Venezuela et Guyana

Politique étrangère (IFRI) - mer, 19/05/2021 - 10:00

Accédez à l’article de Alejandro Fleming ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 1/2021 de Politique étrangère ici.

Au nom du consensus...

Le Monde Diplomatique - mar, 18/05/2021 - 18:24
Dernier succès en date de l'idéologie libérale, les élections présidentielle et législatives, en France, viennent de consacrer le ralliement des socialistes à la logique de l'économie de marché, aboutissement d'un long glissement amorcé dès 1982. Il n'est plus question de mobiliser les forces populaires (...) / - 1988/07

Les socialistes français et la contrainte européenne

Le Monde Diplomatique - mar, 18/05/2021 - 16:16
Le pouvoir ne se refuse pas, dit-on. En France, après les élections législatives et dans le sillage de la victoire de M. François Mitterrand, le Parti socialiste s'apprête à l'exercer, fût-ce de façon partagée, avec des personnalités, voire des formations, dont certaines avaient jusque là soutenu le (...) / , , , , - 1988/06

Quelle police, pour quelle société<small class="fine"> </small>?

Le Monde Diplomatique - mar, 18/05/2021 - 16:11
Aujourd'hui, les milices privées prétendent mieux assurer la protection des citoyens. A l'ère du libéralisme, elles semblent promises à un bel avenir. D'autres méthodes sont plus efficaces. A coup sûr, un Etat totalitaire est toujours un Etat policier. De tous les instruments de son pouvoir, une (...) / , , , , - 1986/05

Au travail, risques sans frontières

Le Monde Diplomatique - mar, 18/05/2021 - 16:11
Chaque année, dans le monde, 180 000 personnes sont tuées dans des accidents du travail. Le terrorisme politique a fait, l'an dernier, 2 200 morts et blessés. C'est pourtant ce qui retient l'attention. Sur le front de la lutte contre les accidents du travail dans le monde, les dernières nouvelles (...) / , - 1986/05

Comment la machine pénale remplit les prisons

Le Monde Diplomatique - mar, 18/05/2021 - 15:49
La majorité des détenus sont en prison sans avoir été condamnés. En général, ce sont des gens de condition modeste, pour qui l'univers carcéral devient ainsi, paradoxalement, le point de départ obligé de la chaîne pénale. Changement historique dans l'univers carcéral : depuis le milieu des années 50, le (...) / , , , - 1986/05

Les marchés lucratifs de la répression dans le tiers-monde

Le Monde Diplomatique - lun, 17/05/2021 - 18:40
Les Etats-Unis et la France sont les principaux fournisseurs d'équipements policiers. Commerce florissant, savamment organisé selon les principes de la concurrence et de la promotion des ventes. Le Congrès des Etats-Unis doit approuver cette année un budget de 54 millions de dollars dans le cadre (...) / , , , , - 1986/05

L'arme à feu, instrument du crime…

Le Monde Diplomatique - lun, 17/05/2021 - 16:38
Près de la moitié des foyers, aux Etats-Unis, possèdent un revolver. Ce pays bat aussi tous les records de criminalité. En Europe, divers systèmes réglementent les ventes d'armes. Sont-ils efficaces ? Valables pour une longue période, les chiffres de 1981 font ressortir un fait majeur : 80% de (...) / , , - 1986/05

Calls for Israel-Gaza Cease-fire Intensify

Foreign Policy - lun, 17/05/2021 - 12:29
As Biden's team remains quiet at the United Nations, Congressional leaders have begun speaking out.

U.S. Tax Policy Can Help Africa’s Fight Against Illicit Financial Flows

Foreign Policy - lun, 17/05/2021 - 11:49
The Biden administration can stop multinational companies, criminals, and kleptocrats from siphoning off Africa’s wealth.

Les opérations extérieures de la France

Politique étrangère (IFRI) - lun, 17/05/2021 - 10:00

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2021 de Politique étrangère (n° 1/2021). Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Julian Fernandez et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, Les opérations extérieures de la France (CNRS Éditions, 2020, 344 pages).

Comblant progressivement un vide, les publications sur les opérations extérieures (OPEX) françaises se multiplient depuis quelques années. Ce sont souvent des témoignages, plus rarement des études. Ce volume sorti directement au format poche, dirigé par Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, directeur de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) et Julian Fernandez, professeur de droit public à l’université Panthéon-Assas, apporte sa pierre à ce champ d’étude en construction, en se concentrant sur les OPEX les plus récentes.

Dans l’introduction, les auteurs reviennent sur le concept d’OPEX, tirant des leçons de la longue expérience française : « accepter de ne pas pouvoir peser partout pour pouvoir continuer à peser là où nos intérêts l’exigent » ; « éviter d’agir seul mais assumer pleinement le recours à la force » ; « donner du sens » ; favoriser le « travail de mémoire ». Ils posent également une question centrale : la France a-t‑elle les moyens de ses ambitions ?

Le livre est ensuite organisé en deux parties. La première – « le cadre d’intervention » – se consacre pour l’essentiel aux aspects juridiques. Trois contributions interrogent les liens entre les OPEX et le jus ad bellum, le jus in bello et le jus post bellum. Une quatrième, écrite par Nabil Hajjami, déconstruit la crainte de judiciarisation, arguant qu’« en l’état, le droit pénal et le droit militaire français neutralisent tout risque de judiciarisation entendue comme une instrumentalisation susceptible de sérieusement déstabiliser l’institution militaire ». Cette première partie comprend également une intéressante contribution d’Olivier Schmitt sur la culture stratégique française, qui « se caractérise au niveau politico-stratégique par une préférence pour l’emploi de la force et une facilité institutionnelle à le faire, au service d’une conception ambitieuse du rôle international du pays ». Bénédicte Chéron offre, quant à elle, une synthèse éclairante du traitement médiatique des OPEX, et montre bien le retour d’une « finalité combattante plus affirmée ».

La seconde partie de l’ouvrage est dédiée à des « retours d’expérience ». En sept textes, des militaires reviennent sur les opérations auxquelles ils ont participé. Jean Michelin évoque l’Afghanistan, en soulignant notamment le changement générationnel qu’a marqué cette OPEX et en évoquant les questions de mémoire. Hervé Pierre fait part de réflexions tactiques passionnantes sur l’emploi de la « contre-réaction » dans des contextes profondément différents, en Afghanistan et au Mali. Brice Erbland décrit l’emploi plein d’audace et de ruses des hélicoptères de l’armée de Terre en Libye en 2011. L’amiral Pierre Vandier expose l’engagement du porte-avions Charles de Gaulle lors de l’opération Arromanches en 2015, en soulignant la flexibilité tactique apportée par ce navire et l’outil politique qu’il représente. Le général Michel Delpit ouvre des perspectives passionnantes sur l’emploi des forces spéciales de l’Afghanistan au Mali, tout en soulignant que ces dernières sont sans doute arrivées au bout d’une étape et doivent se réinventer.

En conclusion de cet ouvrage, Michel Goya livre une analyse pertinente de l’importance que revêt le récit de ces OPEX, puisque « raconter est indispensable à l’évolution ». Au bilan, on ne peut que conseiller la lecture de cet ouvrage collectif extrêmement riche à tous ceux qui s’intéressent aux questions militaires et stratégiques.

Rémy Hémez

>> S’abonner à Politique étrangère <<

China’s Overseas Tech Talent Is Torn Over Going Home

Foreign Policy - dim, 16/05/2021 - 12:00
The possibilities are great, but the politics are risky.

Before Jihadi John, There Was George Blake

Foreign Policy - dim, 16/05/2021 - 10:53
The British KGB double agent was a forerunner of today’s radicalized Western jihadis.

Les dix-huit tentations du citoyen soviétique

Le Monde Diplomatique - sam, 15/05/2021 - 17:48
La sécurité n'est plus un sujet tabou en Union soviétique mais, ce qui préoccupe avant tout, c'est la délinquance économique qui a gagné toute la société. Y aurait-il du nouveau à l'Est ? Au début de 1983, le procureur général de l'URSS dresse un tableau assez sombre de la lutte pour l'ordre public. Premier (...) / , - 1986/05

George W. Bush’s Newest Portraits Are Political

Foreign Policy - sam, 15/05/2021 - 13:00
The amateur painter still shows an eye for spin.

The Crisis in Space

Foreign Policy - sam, 15/05/2021 - 12:00
Falling rocket debris, ‘space junk’ crowding the skies, and unregulated resource competition make this the hour of space diplomacy.

Biden’s National Security Strategy Is Starry-Eyed About U.S. Allies

Foreign Policy - sam, 15/05/2021 - 00:02
Managing rifts in alliances should be built into strategic planning.

What in the World?

Foreign Policy - ven, 14/05/2021 - 23:43
This week in FP’s international news quiz: Vaccine incentives, Israeli-Palestinian conflict, and a major vote in Chile.

Pages